Maroc

460 caméras pour sécuriser le Tramway de Casablanca..

Comme constaté depuis le lancement du Tramway, une hausse significative des accidents de la circulation a été enregistrée dans la ville de Casablanca (+12,43% en 2017). Les accidents avec le Tramway sont de +4,13% en 2017.

Afin de réduire ces chiffres, la C.N.P.A.C, Casa Transports et RATP Dev, ont mis en place un plan d’action qui prévoit trois initiatives clés: identifier les zones les plus à risque pour améliorer la sécurité avec de nouveaux aménagements urbains, notamment au niveau des ronds-points, tenir des réunions mensuelles  entre la Police, Casa Transports et RATP Dev Casablanca, et mener une campagne de sensibilisation dans les écoles auprès des plus jeunes.

Youssef Drai DG de Casa Transports a fait savoir que « malgré des accidents en hausse, le tramway de Casablanca reste le moyen le plus sûr pour se déplacer en ville. Il est même une référence à l’international: le taux moyen annuel d’accidents à Casablanca est de 0,40/10 000 km, soit un taux plus faible que les standards UITP (0,45 accident/10 000 km) ».
Dans son discours, le Directeur Général de RATP Dev Casablanca a déclaré « qu’un Tramway lancé à pleine vitesse représente une puissance équivalente à celle d’une quinzaine d’éléphant au pas de charge ». Avant d’ajouter « qu’une rame de tramway pèse 100 tonnes. A une vitesse de 50km/h, un tramway a besoin de 120 mètres pour s’arrêter, soit l’équivalent de la longueur d’un terrain de football ». Il a aussi conseillé les piétons et tous les usagers de la route à prendre conscience des risques à s’approcher trop près des rames en mouvement.
De son côté Benacer Boulaajouli, Secrétaire Permanent du C.N.P.A.C a abordé les causes des accidents : « Tous les accidents ont pour origine un manque d’attention des automobilistes, des deux roues et des piétons qui ne respectent pas le code de la route et la signalétique du tramway. Feu rouge ou stop non respecté, changement brusque de direction ou encore traversée de voie sans regarder sont autant de comportement à risque mettant en danger l’automobiliste, le cyclomotoriste, le piéton mais aussi le conducteur du tramway et tous les passagers à bord des rames ».
En ce qui concerne les frais engendrés par ces accidents-là, Youssef Draiss DG de Casa Transport a annoncé que « chaque année, les accidents tramway coûtent 12 millions de dirhams à la ville de Casablanca, ce qui prive souvent pendant plusieurs heures les Casablancais de la régularité d’un moyen de transport qui accueille chaque jour près de 140 000 voyageurs ».
Ainsi, les responsables ont présenté les dispositifs de sécurité dont ils disposent. En lien avec Casa Transports, RATP Dev Casablanca met 300 collaborateurs, soit plus de la moitié de ses ressources humaines, au service de la sécurité des voyageurs et des biens. Le poste de commande centralisé, doté d’un dispositif de 460 caméras de surveillance, bénéficie d’une présence policière 24h/24 et d’une brigade dédiée composée de 40 agents de police. Ils ont fait savoir aussi que le rôle des conducteurs du tramway est essentiel pour assurer la sécurité des passagers. En 2016, RATP Dev Casablanca a créé ITKAN, un outil de management de la performance inédite au sein du groupe RATP. Cette solution analyse les données brutes de conduite afin de corriger et ajuster les écarts des conducteurs au moyen de plans de formation et d’amélioration ciblés.

 

SOURCE

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

moodmag.ma est votre source d'actualités High-tech, Web, IT, Culture, web-chronique. Nous vous proposons les nouveautés du web racontées par nos rédacteurs localisés un peu partout dans le Monde.. Vous pouvez tous participer à la rédaction des articles sur notre page. N'hésitez pas à nous contacter !

Inscrivez-vous à la newsletter

Si vous voulez vous tenir informé(e) de l’actualité et événements importants concernant MoodMag, abonnez-vous à notre newsletter.

Copyright © 2017 by MoodMag

To Top